Mercredi 9 janvier 2019
Actualités | Guadeloupe

Fabrice Saint-Louis gagne face au Conseil Départemental

Fabrice Saint-Louis, agent en situation de handicap, a obtenu gain de cause dans son bras de fer face au Conseil Départemental, qui est condamné à verser la somme de 1000€ au syndicat CFTC.
highdef

Le travailleur en situation de handicap ne s'était plus présenté à son poste de travail à compter du 3 février 2014, parce que les aménagements nécessaires à sa situation n'avaient pas été effectués sur le dit poste. Après quoi, Fabrice Saint-Louis avaient été sommé de retourner sur son lieu de travail par la collectivité Départementale dans un courrier datant de mars de la même année.

Une ergonomie nécessaire lié à son handicap

Après étude des pièces fournies, il apparait effectivement que les adaptations nécessaires n'ont pas été effectuées par son employeur. En, réalité, il fallait qu'un ergonome intervienne pour que le concerné puisse travailler dans des conditions optimales requises par rapport à son handicap. Une situation insuffisante selon le tribunal de Bordeaux pour que Fabrice Saint-Louis puisse reprendre le travail convenablement.

Une impossibilité de reprendre le travail selon la Justice

Ainsi par voie de conséquence, il en résulte que Fabrice Saint-Louis n'a en aucune façon voulu rompre avec son emploi et son service mais que les faits rendaient sa tâche impossible dans de telles conditions. Il faudrait donc un aménagement de son outil de travail de la part du Conseil Départemental, qui rappelons le, traite par ailleurs les dossiers d'ordre social de la Guadeloupe.    

 

 

© 2018 RCI