Jeudi 6 décembre 2018
Actualités | Guadeloupe

Ils braquent un nonagénaire malade et sa petite-fille

Deux ressortissants étrangers, étaient escortés à la barre correctionnelle ce jeudi devant la juridiction pointoise. Ils devaient s’expliquer sur un braquage à domicile survenu au Moule en fin d’année dernière. Un nonagénaire médicalement alité avait été agressé chez lui, avec sa petite-fille mineure. Les malfrats avaient usé d'extrêmes violences afin de dépouiller la famille. Ils ont écopé de 6 ans de prison ferme et expulsion définitive.
highdef

Un déchaînement de violence incompréhensible d’autant plus que la victime, un homme de 92 ans, presque grabataire et incapable de se mouvoir, avait été brutalisé sur son lit médical. Ses agresseurs dominiquais, qui venaient d’arriver clandestinement sur le sol Guadeloupéen, n’ont pas hésité à lui tordre le bras pour lui arracher ses bijoux, tout en lui mettant un canon de fusil sur la tempe. La petite fille de 17 ans également présente lors de l’agression a supplié la bande, que son papi risquait de mourir d’un arrêt cardiaque. En vain, les individus ont continué durant un long moment. Les victimes sont aujourd’hui traumatisées à vie.

Ils braquent un automobiliste

Après coup, les mis en cause se sont fait prendre en stop par un automobiliste sur la route, ce dernier a connu presque le même sort, il s’est fait dépouiller, ses passagers n’ont pas hésité à lui tirer une balle dans la jambe avant de s’enfuir avec son véhicule, entraînant plus d’un mois et demi d’ITT. Les malfrats ont finalement été interpellés lors d’un simple contrôle routier des gendarmes, qui trouvaient leur comportement suspect.

8 années requises par le procureur

Présentés sous escorte et assisté d’un interprète en anglais, Justin Etienne et Loweate Laronde 20 ans sont en situation irrégulière. Le parquet outré par cette méchanceté gratuite, s’est montré très sévère à leur encontre lors des réquisitions en réclamant 8 années. Le tribunal a condamné les deux braqueurs violents à 6 ans de prison ferme avec expulsion et interdiction définitive de revenir à l’issue de leur peine.

 

 

© 2018 RCI