Samedi 1 août 2020
Football | Nationales

C1: Lyon condamné à l'exploit, quelques espoirs avant la Juventus

Un miracle pour voir l'Europe: Lyon doit désormais gagner la Ligue des champions pour ne pas mettre fin à deux décennies de présence sur la scène continentale. Mission quasi impossible, même si des motifs d'espoirs existent pour franchir la première étape contre la Juventus dans une semaine.
Depuis l'été 1997 -soit 23 saisons consécutives!- l'Olympique lyonnais a toujours participé aux joutes européennes: Coupe Intertoto, Coupe de l'UEFA, Ligue des champions. La défaite en finale de la Coupe de la Ligue vendredi contre le Paris SG aux tirs au but (0-0, 6-5 t.a.b.) rapproche le club de Jean-Michel Aulas de l'abysse.
Mais la solidité défensive affichée face à l'armada parisienne (certes privée de Kylian Mbappé) permet à l'entraîneur Rudi Garcia de regarder avec envie vers le 8e de finale retour de C1 vendredi à Turin (victoire 1-0 à l'aller), à condition de se montrer plus tranchant en attaque et de récupérer de l'effort de vendredi.
. Une défense qui tient
"On a tenu la dragée haute au Paris SG. C'est une bonne base de travail", s'est réjoui Garcia, en conférence de presse après la finale perdue. En 120 minutes contre le Paris SG, son équipe a globalement tenu en défense, et ne s'est retrouvée en difficulté qu'à de très rares moments, sur des occasions parisiennes venues essentiellement de Neymar.
Vendredi au Juventus Stadium, c'est Cristiano Ronaldo et compagnie qui s'attaqueront à faire sauter la défense lyonnaise, tenue par le trio Denayer-Marcelo-Marçal bien en place vendredi, malgré une grossière bourde du Belge qui aurait pu coûter très cher en seconde période.
Derrière la défense lyonnaise, Anthony Lopes, qui a remplacé à la dernière minute le portier roumain Ciprian Tatarusanu, s'est montré impérial dans ses interventions face à Neymar, Idrissa Gueye ou Sarabia. Il lui aura manqué un arrêt lors de la séance de tirs au but.
"Lyon a beaucoup de bons joueurs. C'était très difficile pour nous d'attaquer. Ils ont des grands joueurs. Caqueret, Guimaraes, Aouar...", a loué le milieu de terrain espagnol du PSG Ander Herrera, entré à l'heure de jeu. "Aouar, c'est l'un des meilleurs joueurs de France", a-t-il ajouté.
. Plus tranchant en attaque
Par ses dribles et ses accélérations, Houssem Aouar a été l'un des Lyonnais les plus en vue au Stade de France avec le jeune Maxence Caqueret (20 ans), au milieu de terrain. Dommage que l'attaque n'a pas su profiter de leur apport.
"Il faudra être meilleur pour marquer à Turin", a d'ailleurs souligné Rudi Garcia. Un but lyonnais sur la pelouse turinoise ouvrirait les portes vers le Final8 de Lisbonne, après la victoire fin février au Stade de Lyon (1-0) contre les Bianconeri de Maurizio Sarri.
Moins à son aise, le Néerlandais Memphis Depay est espéré plus en jambes du côté de Turin, tout comme Moussa Dembélé, peu dangereux contre Paris.
. Récupérer physiquement et mentalement
Jean-Michel Aulas l'a répété après l'arrêt définitif de la Ligue 1 à cause de la pandémie de Covid-19: les clubs français encore engagés en Coupes d'Europe, sans compétition officielle alors que les autres principaux championnats ont repris, seront à cours de forme.
Vendredi, Lyon a disputé son premier match officiel depuis quatre mois, sous des températures caniculaires au Stade de France, et pendant 120 minutes. Les organismes ont grandement souffert, et le technicien lyonnais a mis la priorité sur la récupération d'ici à vendredi.
"C'était notre premier match de compétition, on a vu à quel point c'était difficile. Il y a beaucoup de joueurs qui ont souffert physiquement", a expliqué Garcia, pointant les alertes pour Lopes (mollet) et Marcelo (cuisse), et la blessure au dos de Tatarusanu.
Surtout, les Lyonnais sont passés près de la victoire. "Quand on joue 120 minutes et qu'on est pas récompensés par le titre, il va falloir travailler ces prochains jours psychologiquement. C'est important de garder la tête haute, de retenir ce qu'on a fait de bien pour se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions. C'est notre objectif", a souligné l'entraîneur lyonnais.

© 2020 AFP