Dimanche 10 février 2019
Football | Nationales

Laurent Blanc "espère" entraîner à la rentrée

L'ancien entraîneur du PSG et ex-sélectionneur des Bleus Laurent Blanc "espère" retrouver un banc de touche la saison prochaine. A défaut, il "va s'orienter vers autre chose", confie-t-il sur TF1 dimanche.
L'ancien champion du monde 98 est sans poste depuis juin 2016 et son licenciement du PSG, avec une indemnité record de 22 millions d'euros. "Je m'occupe de ma famille, de moi même. Je suis, bien sûr, le football d'une manière très régulière. Je sais que tout le monde croit que je joue au golf toute la journée du matin au soir, ce qui est faux, même si j'y joue un petit peu. Le football reste ma passion", raconte le Cévenol dans Téléfoot.
Va-t-il à nouveau entraîner ? "Certainement l'année prochaine, je l'espère. Si ce n'est pas le cas, bon... On va s'orienter vers autre chose. On a quelques idées oui, oui, mais pour l'instant, je pense que j'ai encore quelque chose à faire" en tant qu'entraîneur, poursuit le technicien, qui a changé d'agent au printemps.
Blanc, 53 ans, s'agace aussi des rumeurs qui l'envoient régulièrement dans tel ou tel club. "Chaque fois qu'il y a un poste qui se libère, mon nom est cité, souvent sans aucune raison", peste l'ex-défenseur.
Que ce soit à Marseille ou à Lyon, "il y a des gens en postes, Rudi (Garcia), Bruno Genesio, laissez-les travailler, les garçons !", lance-t-il, en assurant qu'il n'a "aucun contact, rien" avec l'OM.
Regrette-t-il d'avoir refusé certaines propositions par le passé ? "Certainement. Je n'étais pas prêt pour les faire", répond-il. "Sincèrement, j'avais eu la possibilité de le faire, je ne l'ai pas fait car j'avais besoin de couper un petit peu".
Enfin, Laurent Blanc s'est exprimé sur le 8e de finale aller de Ligue des champions, mardi, entre ses deux anciens clubs, Manchester United et le PSG: "Il n'y a pas de favoris. Les choses se sont un peu rééquilibrées depuis le tirage au sort mais ça reste deux très grands clubs européens avec des grands joueurs".
L'ancien entraîneur du PSG n'est cependant pas inquiet par le niveau actuel de son ex-équipe mais "c'est la blessure de Neymar qui m'inquiète, car c'est un joueur extraordinaire. Le PSG est moins fort sans lui qu'avec lui, c'est une certitude. Du talent, ils en ont encore et même beaucoup, ils doivent être persuadés que même sans Neymar, ils peuvent se qualifier contre Manchester".

© 2019 AFP