Mercredi 4 septembre 2019
Football | Nationales

Ligue 1 - Rongier: "Je suis bien éduqué, mais j'ai aussi du caractère!"

"Je suis bien éduqué, je remercie mes parents, mais j'ai aussi du caractère!": Valentin Rongier, ex-capitaine du FC Nantes désormais marseillais, a affiché sa volonté de s'imposer à l'OM, mercredi, au lendemain de son arrivée en tant que joker.
Recruté au bout du suspense, mardi, au lendemain de la fermeture officielle du mercato d'été, le nouveau milieu de terrain de l'OM a cru que tout allait capoter: "A un moment donné il a même été question de rentrer à Nantes... C'était très stressant et très éprouvant. Mais le dénouement est bon, je ne vais retenir que ça", a-t-il confié lors de sa conférence de presse de présentation, à la Commanderie. "Ca fait partie du foot, on sait que c'est du business, de l'argent, mais c'est vrai que c'était un peu long".
A l'aise, précis dans ses réponses, le néo-Olympien de 24 ans "pense avoir le caractère pour franchir ce palier", avec cette arrivée dans le plus bouillant des clubs français: "Par contre je vais m'abstenir de dire désormais que Marco Verratti était mon joueur préféré", a-t-il lâché, en souriant, au sujet du milieu de terrain parisien.
Au sujet de son positionnement sur le terrain, Rongier ne semble pas plus inquiet: "Je peux m'adapter. Pour l'instant l'OM joue en 4-3-3, où je peux évoluer en position de relayeur, mais je peux aussi évoluer en 4-4-2, à plat, en récupérateur".
Joueur d'un calibre proche de deux autres milieux de terrain olympiens, Morgan Sanson et Maxime Lopez, l'ancien Nantais pense pouvoir apporter un plus: "J'aime toucher la balle, donner le tempo à l'équipe. Et je peux peut-être apporter encore plus de changement de rythme et d'impact, même si on ne dirait pas comme ça", a-t-il souri, du haut de son 1,72 m pour 70 kg.
Pour André Villas-Boas, l'arrivée de Rongier était indispensable, avec le départ lundi du Brésilien Luiz Gustavo en Turquie, au Fenerbahçe: "On avait perdu Luiz, peut-être le seul joueur formé pour évoluer en 4-3-3 dans un poste de sentinelle, même si Kevin (Strootman) a fait deux bons matchs à ce poste. On ne pouvait pas rester comme ça. Valentin va nous apporter de l'intelligence, de la maturité. Mais il est plus un 8 qu'un 10, et il faudra peut-être changer de système, et passer en 4-2-3-1", a déclaré l'entraîneur portugais de l'OM.

© 2019 AFP