Lundi 7 janvier 2019
People | Guadeloupe

Le procès de Luc Saint-Eloi

Le procès de Luc Saint-Eloi

L’acteur guadeloupéen a fait d’un tribunal politique exceptionnel le cadre d’une pièce hors normes, celle mettant en vedette les Guadeloupéens jugées en 1968 pour crimes contre la sûreté de l’état au cours des événements sanglants de 1967. Une grève d’ouvriers avait dégénéré en révolte après que les forces de l’ordre avaient réprimé dans le sang la manifestation. Les meneurs et présumés organisateurs de la rébellion avaient été arrêtés et déportés à Paris pour un procès retentissant, au cours duquel de grandes personnalités comme Jean-Paul Sartre ou Aimé Cesaire avaient témoigné. Ce ne sont pas moins de 33 personnes qui campent tous les personnages de cette tragédie. Luc Saint-Eloi a travaillé à partir du livre de Guy Lafage, une œuvre dense dynamique grâce au Sermac en Martinique. Une seule représentation a pu être donnée en Guadeloupe grâce à l’intervention du président de la collectivité régionale Ary Chalus. “L’impossible procès” est une œuvre mémorielle pour rendre possible la catharsis et enfin délier toutes les langues et en finir avec ce que l’acteur appelle “le syndrôme du pé sèk”.

Luc Saint-Eloi, qui mène ce chantier à bouts de bras, promet de revenir sur les planches avec la pièce, une tranche d’histoire politique indispensable à la mémoire collective ultramarine.

© 2015 Nouvelles Semaine