Vendredi 4 janvier 2019
People | Guadeloupe

Mounia, de la haute couture aux toiles

Mounia, de la haute couture aux toiles

L’égérie du grand couturier Yves Saint-Laurent dans les années 1980 a fait la “une” des grands magazines de mode tels que Elle International et Vogue avant de devenir chanteuse à partir 1988. Mais c’est un autre de ses talents qui l’a rattrapé, la peinture auquel elle s’adonne désormais avec un succès certain, avec des œuvres qui sont cotées à Drouot à Paris. C’est le peintre Bernard Buffet qui l’a incité à peindre, tout comme le sculpteur César ou le Martiniquais Henri Guédon, musicien lui aussi versé dans les arts plastiques.

Mounia, forte de ces références, expose partout et lorsque son séjour coïncide avec celui de Maryse Condé venue offrir son prix Nobel alternatif à la Guadeloupe, elle échange naturellement avec l’écrivaine au milieu des tableaux exposés dans le hall de l’Arawak Resort Hôtel. Une expo dédiée à l’action humanitaire conduite par Mounia, puisque la totalité des recettes perçues pour la vente des tableaux servira au financement de l’orphelinat créé par Mounia en Haïti après le violent tremblement de terre de 2010.

© 2015 Nouvelles Semaine