Jeudi 10 janvier 2019
Sport | Nationales

Tour de France 2019: le match pour les invitations reste ouvert

Les deux premières invitations pour le Tour de France 2019 sont revenues jeudi à l'équipe belge Wanty et à la française Cofidis mais le match reste ouvert pour les deux dernières cartes convoitées par trois équipes.
Pour Warren Barguil et André Greipel (Arkea-Samsic), Lilian Calmejane et Niki Terpstra (Direct Energie), Bryan Coquard et Pierre Rolland (Vital Concept), l'attente est de mise. Les organisateurs du Tour ont seulement annoncé jeudi les noms des deux premières formations, à côté des 18 qualifiées d'office au titre du WorldTour. Ils ont précisé avoir "décidé d’attribuer une invitation aux deux premières équipes du classement Europe Tour".
Wanty, qui a pour chef de file le grimpeur français Guillaume Martin, et Cofidis, avec les routiers-sprinteurs Nacer Bouhanni et Christophe Laporte, sont donc rassurées, au contraire des trois autres équipes qui doivent encore attendre. Jusqu'à quand ? Christian Prudhomme, le directeur du Tour, n'a pas fixé de date précise même s'il serait logique que la décision soit prise au moins deux mois avant le départ de Bruxelles (6 juillet).
"Il est très important de permettre aux équipes d'organiser leur saison, a déclaré à l'AFP Christian Prudhomme. Les équipes le souhaitent et c'est normal. Mais, cette année, nous sommes dans une configuration particulière avec une concurrence très forte pour les invitations".
- Paris-Nice pour test -
"En 2020, la règle (de l'Union cycliste internationale) sera que les deux premières équipes du classement Europe Tour seront invitées d'office. Nous en avons tenu compte dès cette année", a ajouté le directeur du Tour. "Pour les autres, il faudra attendre les résultats mais nous porterons un jugement global, on n'oublie pas ce qui a été fait les années précédentes", a précisé Prudhomme.
Par rapport à ces paramètres, Jean-René Bernaudeau, le patron de Direct Energie, part avec un avantage certain, fort de l'expérience de près d'une vingtaine d'années dans le peloton du Tour. A un degré moindre, Emmanuel Hubert, son homologue d'Arkea-Samsic, peut se targuer d'avoir dans son groupe Greipel, un habitué des succès d'étape, à côté de Barguil, très en vue en 2017.
La campagne de recrutement de Jérôme Pineau pour la deuxième saison d'existence de Vital Concept (Gautier, Rolland, Vichot), a toutefois rebattu les cartes. "Cette équipe a une assise certaine", a estimé Christian Prudhomme qui s'attend à devoir faire "un choix cornélien".
"Nous avons les coureurs pour et nous allons donner notre meilleur", a d'ailleurs prévenu Jérôme Pineau mercredi lors de la présentation de Paris-Nice. Dans la "course au soleil" (10 au 17 mars), les trois formations en concurrence seront toutes présentes. Un test grandeur nature, labellisé WorldTour.

© 2019 AFP