Mardi 12 février 2019
Actualités | Martinique

Le cas de la Martiniquaise détenue en Iran est suivi par les autorités françaises

Nelly Erin-Cambrevelle, 59 ans, est retenue par la justice iranienne depuis plusieurs mois. Une de ses proches a lancé un cagnotte pour payer sa caution tandis que le Quai d'Orsay dit suivre l'affaire de près.
highdef

Nelly Erin-Cambervelle a été arrêtée en octobre en Iran alors qu'elle y serait venue pour «une première négociation de minerai». La Martiniquaise aurait justement été interpellée pour «achat illégal de minerai».

C'est ce qu'indique une de ses amies qui a lancé il y a quelques jours une cagnotte en ligne pour tenter de réunir des fonds destinés à verser une caution. En effet, les autorités iraniennes réclament une caution de 40 000 euros pour libérer Nelly. Pour l'instant, 656 euros ont été récoltés.

À Paris, le ministère des Affaires Etrangères assure suivre le dossier avec attention. Le Quai d'Orsay indique qu'une protection consulaire a été mise en place comme prévue par la convention de Vienne. Des visites sont régulièrement rendues à la Martiniquaise pour s'assurer de ses conditions de détention.

 

© 2018 RCI